Energie

Publié le: 16/02/2016 - 11:13
275

L'Arabie Saoudite et la Russie, les deux premiers producteurs mondiaux de brut, ont convenu de geler leur niveau de production à celui de janvier, à l'issue des pourparlers entre Ali Al-Naimi, ministre saoudien du pétrole et Alexander Novak, ministre de l'énergie russe, tenus aujourd'hui à Doha. Le Qatar et le Venezuela ont également accepté de faire de même selon Al-Naimi.

Publié le: 11/02/2016 - 14:42
407

Les cours de pétrole ont de nouveau dévissé aujourd’hui, enregistrant une baisse de 1,7% pour le baril de Brent de la mer du nord, livrable en avril 2016, qui a reculé à 30,3 $. Le light sweet crude (WTI) pour livraison en mars perdait quant à lui jusqu'à 4%, s'échangeant à 26,44$ à 11:35 GMT sur le Nymex.

Publié le: 09/02/2016 - 11:55
295

L'Agence internationale de l'énergie (AIE) a fait savoir dans son dernier rapport mensuel, que le surplus sur le marché pétrolier devrait dépasser les prévissions tout au long du premier semestre 2016, et devrait s'établir à 1,75 millions de barils par jours contre 1.5 million prévus auparavant, ce qui accentue le risque d'une poursuite de la baisse des cours.

Publié le: 08/02/2016 - 10:05
320

Les cours du brut ont évolué de façon mitigée cette nuit dans les échanges asiatiques, reflètant un marché attentiste après la réunion entre Ali al-Naimi, ministre saoudien du pétrole et son homologue vénézuélien Eulogio Del Pino, dimanche à Ryadh, pour examiner une éventuelle coopération entre les membres de l'OPEP pour stabiliser le marché, selon l'agence de presse saoudienne SPA, toutefois aucun pas concret n’a été pris en cette direction au terme de la rencontre.

Publié le: 04/02/2016 - 12:38
464

Morgan Stanley vient à son tour de réduire ses prévisions de prix pour le pétrole, qui devraient rester plus bas et plus longtemps qu'initialement prévu, selon le dernier rapport trimestriel publié par la banque américaine.

Publié le: 01/02/2016 - 09:49
295

La Banque Mondiale viens de réviser à la baisse ses prévisions pour le prix du pétrole brut en 2016 à 37 dollars contre une prévision de 51 dollars le baril annoncée en octobre 2015, dans la dernière édition de son rapport Commodity Markets Outlook, consacré chaque trimestre au perspectives des marchés des matières premières.

Publié le: 20/01/2016 - 23:28
1017

La chute des cours du baril s'est encore accélérée ce mercredi à New York dans le sillage de la baisse accentuée des bourses mondiales et ce, en raison de l'accumulation d'informations confirmant la persistance des excédents mondiaux.

Le cours du baril WTI pour livraison en février a perdu aujourd'hui 1,91 dollar US, soit une glissade journalière de 6,71% pour finir à 26,55 $US.

Publié le: 18/01/2016 - 09:18
390

Le baril de Brent de la mer du nord pour livraison en mars est brièvement passé sous les 28 dollars pour la première fois depuis novembre 2004 cette nuit dans les échanges asiatiques, réagissant aux craintes liées à la levée des sanctions contre l’Iran, aggravant la surabondance sur le marché qui plombe déjà les cours depuis des mois.

Publié le: 12/01/2016 - 21:17
1435

Le prix du baril de Pétrole a touché un plancher en dessous de 30 $ à New York pour la première fois en 12 ans, le marché craignant de plus en plus un ralentissement de la demande chinoise en l’absence de perspective de diminution de l’offre mondiale. 

Publié le: 12/01/2016 - 10:19
346

Le président de l’OPEP et ministre d'État nigérian des ressources pétrolières, Emmanuel Ibe Kachikwu a invité, depuis Abou Dhabi, les pays membres du cartel à tenir une réunion extraordinaire début mars, pour examiner la chute des prix du pétrole qui évoluent aujourd'hui à leur plus bas depuis 12 ans. Les cours du brut sont toujours ébranlés par l’excès de l’offre et la faiblesse des indicateurs chinois ainsi que le renchérissement de la devise américaine.

Publié le: 11/01/2016 - 10:20
381

Après Goldman Sachs fin décembre 2015, la banque américaine Morgan Stanley n'écarte pas à son tour la possibilité d'un baril de pétrole à 20$, mais souligne le renchérissement de la devise américaine comme principale cause, une hausse de 5% du dollar ferait baisser le prix du baril de 10 à 25% estime Adam Longson analyste chez Morgan Stanley. La surabondance a certes poussé le prix du baril sous les 60 dollars, mais la différence entre un baril à 55 et un baril à 35 dollars est principalement due à un dollar fort, ajoute la note de Morgan Stanley. 

Publié le: 07/01/2016 - 13:31
592

Le baril de WTI échangé à New York a atteint un nouveau plancher à 32,10$, soit une baisse de 5% aujourd'hui et 8,3% depuis le début de la semaine, évoluant au plus bas depuis le 29 décembre 2003, le Brent de la mer du nord s'est également enfoncé de plus de 5% à 32,16 dollars.

Publié le: 06/01/2016 - 16:10
571

Le prix du pétrole poursuit sa chute en ce début d'année, après avoir reculé de 30% en 2015, descendant sous la barre symbolique des 35 dollars pour le Brent, à 34,79 $ aujourd'hui, son niveau le plus faible depuis juillet 2004. La tendance baissière est encore renforcée par le dollar fort et les mauvais chiffres en provenance de Chine, notamment ceux relatifs à la production manufacturière et à la croissance des services, au plus bas depuis 17 mois.

Publié le: 28/12/2015 - 10:44
2450

Une convention a été signée dimanche au gouvernorat de Gafsa entre le Groupe chimique tunisien  et l'entrepreneur chinois ECEC en présence de M.Zakaria Hamad, ministre de l'industrie, de l'énergie et des mines et des autorités locales, visant la construction d'une unité de production de TSP à l'usine M'Dhila.

Pages

S'abonner à Energie