réformes

Publié le: 18/06/2021 - 17:02
198

Pour sauver l’économie tunisienne, l’UTICA, propose la mise en place d’un plan d’urgence et de sauvetage économique.

L’UTICA a tiré aujourd’hui la sonnette d’alarme sur l’aggravation de la situation économique et financière du pays.

Publié le: 07/05/2021 - 11:36
712

La délégation tunisienne, présidée par Ali Koôli, ministre de l’Economie, des finances et de l’appui à l’investissement, va solliciter auprès du Fonds monétaire international (FMI) un prêt de 4 milliards de dollars remboursable sur 3 ans en contrepartie de promesses de réformes économiques, des responsables du FMI ont estimé que le programme de réformes économiques proposé par le gouvernement tunisien comme « réalisable ».

Publié le: 05/05/2021 - 10:05
414

A l’instar du Fonds monétaire international (FMI) et d’autres bailleurs de fonds, le Fonds arabe pour le développement économique et social (FADES) vient également d’exiger des autorités tunisiennes d’accompagner, dorénavant, toute demande de nouveau crédit par une feuille de route qui doit faire l’objet d’un consensus national. Ce plan devrait comporter non seulement des engagements mais surtout des mesures concrètes réalisables dans des délais bien précis.

Publié le: 28/04/2021 - 10:31
115

L'expert comptable, Anis Ben Abdallah a indiqué sur les ondes de radio Express FM, le 27 avril 2021, que le gouvernement tunisien actuel n’a pas adopté de programme de réformes économiques et accuse même un retard quant à la publication d’un certain nombre de lois et de décisions.  Il a ajouté que la situation des entreprises publiques n’a cessé de se détériorer chaque jour face à un volume d’investissements et un taux de croissance qui sont en train de baisser également. Anis Ben Abdallah a insisté sur le fait que cette situation existait déjà avant la pandémie de Coronavirus.

Publié le: 21/04/2021 - 13:51
776

La Tunisie s’apprête à engager un nouveau cycle de négociations avec le Fonds monétaire international (FMI) et la Banque mondiale (BM), principaux bailleurs du fonds du pays. Cette rencontre est prévue, début mai à Washington, dont l’objectif est de convaincre le FMI et la BM, de la nécessité de soutenir la Tunisie dans son programme de réformes de l’économie, d’accompagner les réformes envisagées mais aussi à renforcer les relations bilatérales entre la Tunisie et les Etats-Unis dans les différents domaines.

Publié le: 01/04/2021 - 11:15
142

Le Conseil a tenu sa réunion périodique à distance le mercredi 31 mars 2021 et a analysé et débattu des principaux indicateurs économiques, monétaires et financiers, dans le sillage des circonstances actuelles que traverse la Tunisie, notamment à la suite de la pandémie du COVID-19 et ses répercussions désastreuses sur l’activité économique et sur les équilibres globaux, outre un climat social et politique qui ne semble pas contribuer à surmonter cette crise.

Publié le: 01/03/2021 - 10:20
423

Ali Koôli, ministre de l’Economie, des Finances et de l’Investissement a affirmé, au micro de radio Express FM, que le gouvernement projette d’effectuer une sortie sur le marché intérieur et extérieur en vue de renforcer les ressources propres dans la prochaine période. Cette sortie ne sera pas, selon les dires du ministre, compromise par la récente notation de l’Agence Moody's, expliquant que certes, elle ne facilitera pas l’opération de sortie mais elle ne l’empêchera pas pour autant.

Publié le: 03/02/2021 - 10:53
118

L’Assemblée des Représentants du Peuple (ARP) a adopté le 2 février 2021, sans débat, le projet de loi portant l’approbation d’un contrat de crédit avec l’Etablissement allemand des crédits pour la Reconstruction, (KFW), pour une valeur de 150 millions d’euros soit l’équivalent de 480 MD pour la consolidation des réformes dans le secteur public.
Il est à rappeler que ce crédit signé à Tunis le 13 juillet 2020, sera remboursé sur 15 ans dont une période de grâce de 5 ans et avec un taux d’intérêt de 0,9% annuellement.

Publié le: 01/02/2021 - 10:53
1287

Le ministre de l’Economie et des finances, Ali Kooli, a accordé une interview à l’agence Reuters, au cours de laquelle il est revenu sur la situation financière de la Tunisie cette année. Une situation qu’il estime difficile, mais cela ne signifie pas que la Tunisie n’est pas en mesure de payer les salaires ou de rembourser sa dette

Publié le: 15/12/2020 - 12:00
377

Dans le cadre des engagements entre le gouvernement tunisien et la BM, afin de fournir le soutien financier au pays, la Banque Mondiale (BM) a appelé la Tunisie à accélérer la mise en œuvre des réformes convenues, depuis 2018.

Publié le: 01/12/2020 - 10:59
2343

Le ministre de l’Economie, des Finances et de l’appui au développement, Ali Koôli a annoncé, au micro de radio Express FM, que le déficit budgétaire indiqué dans le projet de Loi de Finances 2021 est de l’ordre de 7,5%, soit 16 milliards de dinars. Il s’agit d’un montant record que la Tunisie enregistrera l’année prochaine en matière de remboursement des dettes selon le ministre. Il a ajouté qu’il est possible d’apporter quelques modifications ou amendements à la LF 2021 après son adoption et ce, en fonction des impératifs de l’économie nationale.

Publié le: 30/01/2020 - 13:03
3077

Le représentant résident de la Banque Mondiale en Tunisie, Tony Verheijem a indiqué, sur les ondes de radio Express FM, dans le cadre de la première réunion de l’Economic Policy Dialogue, que cet événement se tient à profit du partenariat et de l’appui accordé par la Banque Mondiale à la Tunisie. Il a précisé à cet effet, que 12 sessions de dialogue seront organisés et ce, autour de la thématique du développement durable.

Publié le: 30/01/2020 - 11:22
207

Le PDG de la Cap Bank, Habib Karaouli est intervenu au micro de radio Express FM, en marge de l’Economic Policy Dialogue, affirmant qu’il est indispensable de mettre en place des lois et des législations comme prémices aux réformes. En effet, l’expert en économie a estimé que le format et la démarche empruntée par l’Economic Policy Dialogue sont efficaces et intéressants et ce, en raison du fait qu’ils vont au cœur du sujet.

Publié le: 27/01/2020 - 16:18
751

Le président de la CONECT, Tarek Cherif a indiqué, lors de son passage sur les ondes de la radio Express FM, que certes la situation économique n’a pas été bonne en 2019 mais il y a eu quelques améliorations notamment au niveau de certains indicateurs tels que la baisse du taux d’inflation. Cela étant, cette baisse devait être assortie d’une baisse du taux d’intérêt et ce, afin qu’elle puisse être significative en l’occurrence pour les PME. Tarek Cherif a en outre précisé que le problème majeur de la Tunisie est sans conteste celui du faible taux de croissance.

Pages

S'abonner à réformes