Banque Mondiale

Publié le: 07/01/2015 - 10:21

A l’issue d’une entrevue tenue au siège de la Banque Mondiale, le 6 janvier 2014, entre le président du gouvernement Mehdi Jomaâ et le président de la Banque mondiale Jim Young Kim, qui a affirmé que l’institution financière accordera à la Tunisie des crédits destinés aux politiques de développement et consolidera son soutien aux programmes de réformes de développement régional.

Publié le: 29/04/2021 - 10:25
300

Intervenu sur les ondes de radio Express FM, le ministre de l’Economie et des finances, Ali Koôli a indiqué que la situation de l’économie nationale est vulnérable et en peut plus, de ce fait, supporter des coûts supplémentaires. Il a ajouté qu’il est plus que temps de comprendre la situation économique et de se lancer dans une reprise sérieuse du travail de manière générale. Ali Koôli a indiqué de même que de nombreux projets de prêts restent bloqués au niveau de l’Assemblée des représentants du peuple par la Commission des Finances, et ce, pour des raisons politiques.

Publié le: 21/04/2021 - 13:51
489

La Tunisie s’apprête à engager un nouveau cycle de négociations avec le Fonds monétaire international (FMI) et la Banque mondiale (BM), principaux bailleurs du fonds du pays. Cette rencontre est prévue, début mai à Washington, dont l’objectif est de convaincre le FMI et la BM, de la nécessité de soutenir la Tunisie dans son programme de réformes de l’économie, d’accompagner les réformes envisagées mais aussi à renforcer les relations bilatérales entre la Tunisie et les Etats-Unis dans les différents domaines.

Publié le: 16/03/2021 - 13:12
192

La Caisse des dépôts et consignations (CDC), a annoncé que le projet Startups et PME Innovantes, financé par la Banque Mondiale, appuyé par la Coopération Allemande, sera lancé officiellement le 23 mars 2021.

Ce projet est doté de 75 millions de dollars, soit l’équivalent de 205,083 millions de dinars, a été conçu pour soutenir le programme gouvernemental « Startup Tunisia ». Son objectif était de catalyser la création et la croissance des PME numériques et novatrices et de stimuler les perspectives économiques et d’emploi pour la jeunesse tunisienne.

Publié le: 11/02/2021 - 10:32
2413

L’agence de notation internationale Moody’s s’apprête à émettre un nouveau rating de la Tunisie autour du 19 février prochain. D’après certains observateurs, le plus probable serait que la notation du pays soit abaissée d’un voire deux crans et ce principalement en raison de l’instabilité politique et des troubles sociaux qui secouent la Tunisie.

La situation sociale et surtout le bras de fer au sommet de l’Etat autour du remaniement ministériel pourraient coûter à la Tunisie un déclassement d’un ou deux niveaux dans l’échelle de notation de Moody’s.

Publié le: 01/02/2021 - 17:01
964

Selon les données de la Banque Mondiale, moins de quatre Tunisiens sur dix, en âge de travailler, ont un emploi. Dans les pays de l’Union européenne, c’est presque 7 sur dix en moyenne.

Il est à préciser que le « taux d’emploi » qu’il ne faut pas confondre avec le « taux de chômage » est calculé en rapportant le nombre de ceux qui ont un emploi à la population totale en âge de travailler (en principe entre 15 et 65 ans).

Publié le: 08/01/2021 - 10:57
4606

La Banque Mondiale vient d’actualiser ses prévisions de croissance pour les différentes parties du monde. Pour la Tunisie, l’institution de Bretton Woods a estimé la chute du PIB en 2020 à 9,1% et a prévu sa croissance de 5,8% en 2021 et de 2% en 2022. Il est à noter que la baisse de 2020 serait la quatrième plus importante dans toute la région du Moyen Orient et d’Afrique du Nord (MENA) devant le Liban (-19,2%), l’Irak (-9,5%) et Oman (-9,4%).

Publié le: 07/01/2021 - 16:29
2446

La Banque Mondiale a mis à jour ses prévisions pour l'économie mondiale pour l'année 2021. Il en ressort pour la région MENA, une modeste reprise prévue cette année, à 2,1%. La pandémie de COVID-19 a provoqué une contraction de la production estimée à 5 % en 2020.  Les chocs exercés par la pandémie sur les revenus devraient plonger des dizaines de millions d’habitants supplémentaires sous le seuil de pauvreté de 5,50 dollars par jour, estime le rapport.

Publié le: 15/12/2020 - 12:00
175

Dans le cadre des engagements entre le gouvernement tunisien et la BM, afin de fournir le soutien financier au pays, la Banque Mondiale (BM) a appelé la Tunisie à accélérer la mise en œuvre des réformes convenues, depuis 2018.

Publié le: 09/12/2020 - 09:58
407

Le Directeur d'IFC Tunisie, la branche de la Banque Mondiale qui finance le secteur privé, George Ghorra a indiqué, au micro de radio Express FM, que l’engagement de son Institut en Tunisie et en termes d’investissement représente 300 millions de dollars dont la moitié a déjà été réalisée au cours de l’année 2020. Il a ajouté qu’actuellement, il espère réaliser 50 millions de dollars en plus d’ici le mois de juin prochain.

Publié le: 04/11/2020 - 13:07
389

Intervenu sur les ondes de radio Express FM, le responsable résident en Tunisie de la Banque Mondiale, Tony Verheijen a indiqué qu’il existe une enveloppe d’environ 5 milliards de dollars disposée par différents bailleurs de fonds dont la BM et qui est dédiée à des projets d’investissements structurant en Tunisie et qui ont une vraie valeur ajoutée. Cette enveloppe est hélas encore bloquée et ce, pour différents facteurs. En effet, il s’agit des procédures de contrôle financier, qualifiées par Tony Verheijen de très lourdes et basées sur un système archaïque.

Publié le: 02/11/2020 - 17:04

Selon les estimations de la note d’information de la Banque mondiale (BM) relative aux migrations et au développement, les transfers de fonds devraient reculer de 8% dans la région du Moyen-Orient et de l’Afrique du Nord (MENA) en 2020 et 2021. A l’échelle mondiale, les envois de fonds des travailleurs migrants vers leurs pays d’origine devraient baisse de 14% d’ici 2021  par rapport aux niveaux d’avant la pandémie en 2019.

Publié le: 20/10/2020 - 10:57
142

Selon le dernier bulletin d’information économique de la Banque mondiale sur la région MENA « Commercer ensemble : vers une relance de l’intégration de la région Moyen-Orient et Afrique du Nord à l’ère post-COVID », il en ressort que le commerce et l’intégration, au sein de la région et avec le reste du monde, seront déterminants pour réduire la pauvreté, renforcer les moyens d’action des personnes démunies et stimuler la croissance économique après la COVID.

Les chocs économiques provoqués par la pandémie et la baisse des prix du pétrole

Publié le: 06/10/2020 - 17:01
691

Le groupe de la Banque mondiale prévoit de débourser jusqu’à 160 milliards de dollars sur 15 mois, d’ici fin juin 2021, et ce pour soutenir les ripostes des pays face à la Covid-19, selon le dernier rapport annuel 2020.

Selon la Banque mondiale, la pandémie met en péril des vies, des moyens d’existence et des économies entières, et anéantit des décennies de progrès économique, de recul de la pauvreté et de progression du développement humain. La pandémie pourrait faire basculer environ 100 millions de personnes de plus dans l’extrême pauvreté en 2020 .

Pages

S'abonner à Banque Mondiale