USA & Canada

Publié le: 07/09/2020 - 16:39
191

Les prix du pétrole ont terminé en baisse, à la fin de la semaine passée, ayant enregistré leur plus bas niveau depuis le début du mois de juillet 2020. Pour les livraisons prévues pour le mois de novembre, le prix du baril de Brent ou brut de la Mer du Nord a baissé vendredi dernier de 3,2% à 42,66 dollars. Le baril américain de West Texas Intermediate (WTI) a perdu 3,8% à 39,77 dollars.

Publié le: 03/09/2020 - 16:57
215

Les prix du pétrole ont enregistré une hausse progressive, cette semaine, sous l’effet de l’affaiblissement du dollar américain, selon les données publiées par l’Observatoire national de l’Energie et des mines. En ce sens, le baril de Brent de la mer du nord, s’est apprécié de 1,06% à la Bourse de Londres pour livraison en novembre valait 45,76 dollars, alors que le baril américain de WTI (West Texas Intermediate) a progressé de 1,06% pour atteindre 43,06 dollars.

Publié le: 30/07/2020 - 10:43

Le constructeur américain Boeing a enregistré une perte de plus de 3 milliards de dollars au premier semestre 2020, après avoir livré seulement 70 appareils en six mois.

L'avionneur qui continue à subir les déboires de son moyen-courrier 737 MAX, a vu s'ajouter la crise du COVID-19.

Publié le: 25/06/2020 - 15:06

Le Fonds monétaire international (FMI) a de nouveau revu à la baisse ses prévisions économiques mondiales pour 2020 et 2021. Il s'attend désormais à une chute de 4,9% de l'activité économique globale cette année, alors qu'il l'estimait en avril à 3,0% seulement.

Et pour 2021, il a abaissé sa prévision de croissance mondiale à 5,4% contre 5,8% attendu au printemps. Ainsi, malgré la reprise attendue, le PIB mondial 2021 devrait être inférieur d'environ 6,5% au niveau prévu en janvier dernier, avant que n'éclate la pandémie.

Publié le: 09/06/2020 - 14:24
423

Les membres de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) et leurs alliés, dont la Russie, se sont accordés le 6 juin 2020 pour prolonger en juillet la réduction historique de production à laquelle ils se maintiennent depuis le 1er mai, les prix du pétrole se sont orientés à la baisse en ce mardi 9 juin 2020, contre une hausse le lundi , illustrant les réserves des investisseurs malgré la prolongation de l'accord de réduction de la production des membres de l'Opep.

Publié le: 18/05/2020 - 12:18
555

Le patron de la banque centrale américaine (Fed), Jerome Powell, a dressé un tableau assez sombre de la situation économique et l'impact de la crise du COVID-19, la baisse du PIB américain au 3éme trimestre pourrait facilement atteindre les 20 voire 30%.

Jerome Powell a aussi trié la sonnette d'alarme sur la question chômage, estimant qu'un pic à 25% pourrait survenir, ajoutant que l'économie américaine subira encore le choc jusqu'à la découverte d’un vaccin.

Publié le: 20/04/2020 - 18:28
136

Plombé par les réserves proches de la saturation, le baril de West Texas Intermediate (WTI), référence américaine, a touché un plus bas historique à 7,82 dollars.  

Publié le: 23/03/2020 - 10:46
296

Les prix du pétrole ont nettement baissé ce lundi matin en Asie, après le rejet par le Sénat américain d'un plan de relance de l'économie éprouvée par la pandémie de coronavirus, qui continue de faire rage dans le monde.

Dans la matinée, le baril de WTI (West Texas Intermediate) perdait 2,5% dans les premiers échanges à 22 dollars, tandis que le Brent de la mer du Nord chutait de 4,9% à 25 dollars le baril.

Publié le: 19/03/2020 - 12:21
143

Les cours du pétrole ont continué de chuter le mercredi 18 mars 2020, retrouvant des niveaux de 2002 pour le WTI et 2003 pour le Brent, compressés entre une offre débordante et une demande mondiale affaiblie par la pandémie de coronavirus.

À New York, le baril de WTI pour livraison en avril a terminé à 20,37 dollars, s'écroulant de 24,4%, son plus bas niveau depuis février 2002. Le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en mai a fini à 24,88 dollars à Londres, en baisse de plus de 13% à son plus bas depuis mai 2003.

Publié le: 16/03/2020 - 10:04

La réserve fédérale américaine (FED) a décidé de mettre tout son poids pour faire face à l'affolement des marchés, pris de panique avec l'évolution de la pandémie COVID-19 qui a poussé plusieurs pays à prendre des mesures inédites.

La banque centrale américaine a annoncé une réduction d’un point ses taux directeurs, qui seront désormais compris entre 0 % et 0,25 %. La FED mobilisera par ailleurs au moins 700 milliard de dollars pour le rachat de la dette bancaire, d'entreprise et immobilière.

Publié le: 03/03/2020 - 17:08
258

La réserve Fédérale américaine (Fed) a décidé le 03 mars, de baisser ses taux de 0,5 point de pourcentage, en réaction aux éventuels impacts du Coronavirus sur l'activité économique. Les taux de la Fed se situent désormais dans une fourchette comprise entre 1% et 1,25%.

La décision du Comité de politique monétaire intervient à une date inhabituelle contexte oblige, la FED a toutefois souligné dans son communiqué que les fondamentaux de l'économie américaines étaient solides.

A noter que la Banque d'Australie avait aussi décidé ce matin de réduire ses taux Directeurs.

Publié le: 02/03/2020 - 16:05
941

Le marché pétrolier est touché par un vent de panique suscité par la prolifération du coronavirus. Le baril de Brent a clôturé la semaine à moins de 50 dollars ($ 49,55) en chute de - 14,6%, celui du WTI, le pétrole de référence américain, a clôturé à 44,48 dollars en chute de -16,1%.

Les cours du Brent se sont installés, lundi 2 mars 2020 au matin, autour des 51 dollars (46 euros) le baril.

Il est à préciser que le brut, a perdu plus de 25 % de sa valeur depuis début janvier, et se retrouve à son plus bas niveau depuis quatorze mois.

Publié le: 12/02/2020 - 11:37
118

L'avionneur américain Boeing continue de subir la crise du 737 Max, après une fin d'année 2019 ponctuée par une première perte annuelle depuis 22 ans, et la quatrième en 108 ans d’activité.

Le constructeur n'a en effet enregistré aucune nouvelle commande durant le mois de janvier 2020, rapporte Reuters, et n'a effectué que 13 livraisons contre 46 en janvier 2019. Son concurrent Airbus a quant à lui livré 31 appareils et enregistre 274 commandes durant le même mois.

Publié le: 29/01/2020 - 17:52
408

Pour la première fois en 22 ans, le constructeur américain Boeing a terminé l'année 2019 avec une perte nette, annoncée à 636 millions de dollars le 30 janvier.

L'avionneur a subit de plein fouet les déboires de son 737 Max immobilisé depuis la mi-mars, après deux accidents qui ont couté la vie à 346 personnes.  Il s’agit du quatrième exercice déficitaire de l’histoire de la firme basée à Seattle, après 1946, 1995 et 1997

Pages

S'abonner à USA & Canada